Greencook

Greencook

Selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie), chaque Français jette l’équivalent de 20 kilos de nourriture par an. Ces « déchets » alimentaires sont composés du reste des assiettes, des fruits et légumes abîmés, du pain mais aussi des produits périmés ou mal conservés.
Sur la planète 1 être humain sur 6 souffre de sous-alimentation, alors qu’1/3 de la nourriture produite chaque année dans le monde finit à la poubelle sans avoir été consommée, ce qui représente tout de même 1,3 millions de tonnes par an.

12 partenaires, 1 objectif commun

Le programme européeen GreenCook veut réduire le gaspillage alimentaire et faire de la zone ENO (Europe du Nord-Ouest) un modèle de gestion alimentaire durable, en menant un travail de fond sur le rapport du consommateur à la nourriture grâce à un partenariat multisectoriel.
GreenCook rassemble une combinaison inédite de partenaires, chacun avec une expertise et une légitimité uniques et ciblées, et des savoir-faire directement utilisables.
Des outils et méthodes sont expérimentés pour aider le consommateur à améliorer la gestion de son alimentation tout en maîtrisant son pouvoir d’achat. Ils visent la modification des comportements ou l’évolution de l’offre (au supermarché, au restaurant, à la cantine). Ils peinent hélas à se généraliser, du fait de la complexité des leviers à activer.
GreenCook ambitionne de créer cet effet levier, en générant une dynamique mobilisant l’ensemble des acteurs de l’alimentation et jetant des ponts inédits avec les domaines de la santé, de l’action sociale, du développement économique. Son partenariat diversifié entend démontrer la plus-value de l’action commune et transversale, et influencer les politiques communautaires, pour faire émerger un nouveau modèle européen d’alimentation durable.
Le partenariat en place rassemble :
- des partenaires expérimentés en matière de réduction des déchets, mais confrontés à des messages contradictoires ou à un manque d'effet levier sur des groupes sociaux qui comptent;
- des partenaires en lien direct avec les groupes cibles visés par GreenCook, ayant une approche globale des questions liées à la nourriture, sans y inclure encore la dimension de gestion durable.

La mise en commun de ces connaissances, expériences et compétences permettra aux partenaires d’accélérer l’évolution vers des normes sectorielles communes et de surmonter les blocages actuels, en passant harmonieusement du stade de l’expérimentation à celui de la stratégie généralisée.

Les actions menées

Le programme GREENCOOK se décline en quatre grands objectifs à poursuivre :
- Comprendre : Comment éviter les pertes de nourriture,
- Montrer l’exemple : Mettre en évidence les bons gestes
- Mobiliser : Diffuser les bonnes pratiques à adopter et inciter les acteurs à y prendre part
- Encourager : Evaluer les résultats des actions mises en places afin d’y adapter les stratégies adéquates.

Le partenariat GREENCOOK a identifié 4 axes de travail pour influencer la consommation à la maison et à l’extérieur du domicile :
• A la maison
• Au restaurant
• A la cantine de l’école
• Au supermarché.
Il s’agit de mettre au point des procédures, outils et formations visant à améliorer l’ajustement aux réels besoins alimentaires, le choix des emballages, la conservation des aliments, la composition des repas.

Les partenaires tentent d’élaborer des stratégies de qualité afin d’agir sur la relation du consommateur et du cuisinier à la nourriture, tant au niveau des professionnels de la restauration que des ménages.