Traitement des déchets

Les déchets ont une deuxième vie et chacun est traité de manière différente. Les ordures ménagères sont incinérées. Elles ne partent pas seulement en fumée mais aussi en vapeur et contribuent ainsi à la production d’électricité. Le résidus solide (mâchefer) sert à construire des routes. Pour les déchets issus de la collecte sélective, destination le recyclage. Le plastique sert pour fabriquer des pulls polaires, l'acier peut se retrouver en chariot de supermarché et le verre permet de fabriquer...du verre. Ce sont alors des milliers de tonnes de sable qui sont économisés. Quand aux déchets verts, ils sont compostés et permettent ainsi aux futurs végétaux de s'épanouir dans une terre de meilleure qualité.
Un simple tri de poubelle permet des centaines d'actions différentes. Plus d'informations sur ces pages.

Le parcours des déchets

Vous avez trié vos déchets et les agents de collecte sont passés. Et ensuite ?

Et bien cela dépend de quels déchets on parle :

Les ordures ménagères

Elles sont emmenées au centre de valorisation énergétique (CVE), situé à Labeuvrière. Les produits reçus sont valorisés sous plusieurs formes : production de vapeur (utilisée sur place ou vendue à l’extérieur), production d’électricité (elle aussi utilisée sur place mais aussi et surtout inectée dans le réseau public), de ferraille et de mâchefers (utilisé pour la construction de routes). Les cendres et autres polluants résiduels font l’objet d’un enfouissement.

Le CVE a une capacité annuelle de traitement de 90 à 95 000 tonnes (la production du territoire est de 80 à 85 000 tonnes).

Les déchets recyclables

Après la poubelle jaune, ils sont dirigés vers le centre de tri, basé à Ruitz. Là, les emballages que vous avez triés arrivent en vrac. Ils sont séparés par famille de matériaux. Cette tâche est réalisée à la main par des agents spécialisés qui effectuent ce « surtri ».  Les matériaux triés sont ensuite mis en balle par catégorie (plastique, papier, carton, aluminium, acier et briques alimentaires) pour être acheminés dans des sociétés spécialisées afin d’être recyclés.

Le verre

Acheminé vers un centre spécialisé, le verre est trié, séparé, nettoyé. Il est ensuite fondu afin que la pate obtenue puisse servir à nouveau à la fabrication de bouteilles et d'emballages en verre. Le verre est le plus ancien des matériaux recyclé en France, il est recyclable à 100% et à l’infini. Utiliser cette possibilité contribue à économiser du sable, de l'eau, du pétrole et à réduire la pollution.

Les déchets verts

Installée à Béthune, la plateforme de compostage recueille les déchets verts de la collecte et des déchetteries. Ces déchets sont broyés et transformés en compost pour leur valorisation en agriculture.
Une fois broyés, les déchets verts sont, en partie, acheminés par voie fluviale vers des lieux de valorisation.

 

 

Les ordures ménagères : le centre de valorisation énergétique

Mais où vont nos ordures ménagères ?

Après avoir été collectées par les camions-bennes d’Artois Comm., les ordures ménagères sont emmenées au Centre de Valorisation énergétique de Labeuvrière (ex usine d’incinération des ordures ménagères)

Les produits reçus sont valorisés sous plusieurs formes : production de vapeur (utilisée sur place ou vendue à l’extérieur), production d’électricité, de ferraille et de mâchefers (traités, ils sont utilisés pour la construction de routes). Les cendres et autres polluants résiduels font l’objet d’un enfouissement dans un centre technique contrôle.

Le fonctionnement du CVE

Le CVE a une capacité annuelle de traitement de 90 à 95 000 tonnes ( la production annuelle du territoire étant de 80 à 85 000 tonnes).

Deux dates clés
En 2006 : Le CVE avait fait l’objet de travaux de mises aux normes environnementales
En 2009 : une étude prospective a été menée et a permis de dégager des perspectives de développement du mode de traitement des déchets.

Le CVE reste l’outil principal de traitement des ordures ménagères résiduelles de la communauté d’agglomération pour les 15 prochaines années. Des travaux seront également engagés afin de fiabiliser l’un des fours.

Les recyclables

Le centre de tri et son avantage écologique :

Installé à Ruitz, le centre de tri permet la séparation automatique et manuelle des déchets recyclables en vue de leur valorisation.
Dans le centre de tri, les emballages que vous avez triés arrivent en vrac.
Pour pouvoir être acheminés vers les différentes usines de recyclage, ils doivent être préalablement séparés par famille de matériaux (acier, aluminium, carton, brique alimentaire, trois types de plastique et papier). Cette tâche est réalisée à la main par des agents spécialisés qui effectuent ce « surtri ».

Réception
Après avoir été pesés, les camions bennes déversent les collectes dans le hall de réception. Après un contrôle qualité, les collectes acceptées sont ensuite transférées sur une chaîne de tri.

Pré-tri manuel
Un pré-tri manuel permet de retirer des collectes sélectives le non-recyclable, les gros cartons et les films plastique.

Tri mécanique
Deux cribles balistiques séparent ensuite les matériaux en trois flux distincts:

- Deux flux de journaux, revues, magazines, carton et cartonnettes,
- Un flux de bouteilles et flacons plastique, briques alimentaires, canettes de boisson en acier ou en aluminium.
Sur ce dernier flux, un séparateur magnétique capte le métal ferreux et une machine de tri optique sépare les plastiques par type :

  • Les bouteilles transparentes (PET)
  • Les flacons et bouteilles opaques (PEHD)

Tri manuel
Un tri manuel en cabine est au final effectué sur chaque flux :

  • les journaux, revues, magazines, cartonnettes et briques alimentaires
  • les bouteilles, flacons en plastiques.

Les agents enlèvent le non-recyclable et sélectionnent par catégorie les matières recyclables.

Mise en balle et recyclage
 Les matériaux triés sont ensuite mis en balle par catégorie (plastique, papier, carton, aluminium, acier et briques alimentaires) pour être acheminés dans des sociétés spécialisées afin d’être recyclés.

Quelques chiffres

Budget

Le cout total du processus de collecte est évalué à 22 millions d'euros. Parce que la protection de l'environnement est une des priorités de l'Agglomération, elle prend entièrement cette somme à sa charge et ne prélève aucune taxe auprès des habitants du territoire.

Des tonnes de déchets recyclés

  Tonnage 2012 Equivalence
Acier 512,56 9785 chariots de supermarché
Aluminium 26,26 13780 trottinettes
Tetra 155,21 1 046 250 rouleaux de papiers toilette
Plastique PET 1017,86 1 985 100 pulls polaires
Plastique PEHT 395,54 29 700 bacs à collecte
Cartons / Journaux 5985,4 26 937 000 boîtes à chaussures